TECHNIQUE D’ÉQUILIBRATION GLANDULAIRE

UNE MÉTHODE : LA DARSONVALISATION

Le principe d’équilibration ou de régulation glandulaire ne peut

mieux s’exprimer que par la loi générale de Bordier (1929) à propos

de la diathermie à haute fréquence et à ondes moyennes : «quand

on veut faire subir à l’organisme une perturbation dérangeant

son mode habituel de fonctionnement, il s’établit tout d’abord

une réaction défensive tendant à s’opposer à la perturbation

produite.» Cette réaction défensive oblige nos forces adaptatives

à réagir favorablement. D’où l’action d’équilibration générale

qu’on peut en inférer.

D’après les travaux du savant d’Arsonval, ce traitement s’avère

être, dans l’ordre pratique, le couronnement des conceptions endocrino-

psychologiques du Dr Jean Gautier. Nos glandes agissent

à la fois sur le corps et le psychisme. Elles en sont le lien parfait.

Ce traitement agit donc sur ces deux sphères de la personnalité.

UN APPAREIL : ÉQUILIOS

L’Équilios est un générateur d’ondes électromagnétiques pulsées

à haute fréquence de dernière génération.

L’action de l’Equilios vise non pas tant le symptôme mais une régulation

de tout l’être, avec un contrôle de l’individu par lui-même

et sur lui-même dans le recouvrement de sa liberté psychologique

et morale. Au-delà d’une thérapie, la méthode atteint donc

à une totale équilibration de la personne

UNE MÉTHODE : LA DARSONVALISATION

ONDES COURTES MULTI-FRÉQUENTIELLES

Une électrode plate et articulée, disposée sur l’abdomen, fait passer

un champ électromagnétique. Ces ondes agissent de manière

spécifique sur toute la personnalité en permettant aux glandes de

réagir les unes par rapport aux autres selon le principe d’équilibre.

Le Stress a été scientifiquement défini en 1956 par

Hans SELYE comme « la réponse non spécifique de

l’organisme à toute sollicitation » mais aussi comme

« l’usure que la vie inflige à la machine humaine ».

Hans SELYE était un endocrinologue d’origine Hongroise.

Le stress est d’abord une réaction endocrinienne, ultérieurement

définie de manière plus exacte comme « Syndrome Global

d’Adaptation », à médiation première par les hormones

surrénalienne dites « hormones de stress ».

C’est le Docteur Jean GAUTIER, puis son élève et héritier

Jean du CHAZAUD qui mettront en évidence le rôle

fondamental de la « fatigue thyroïdienne » qu’ils distinguent

très clairement de l’hypothyroïdie, dans la troisième phase

du stress, celle de l’épuisement.

La technique Équilios permet d’agir sur l’ensemble du

système glandulaire afin de corriger les effets délétères du

stress et de rendre sa vitalité à une personne épuisée.

1 Hans SELYE, Le stress de la vie, le problème de l’adaptation, Gallimard

2 Jean GAUTIER, L’enfant ce glandulaire inconnu, Edition Equil Vital

3 Jean du CHAZAUD, La thyroïde glande de la vie, la méthode d’équilibration

glandulaire par la technique Équilios

Hypophyse

ONDES COURTES MULTI-FRÉQUENTIELLES

Une électrode plate et articulée, disposée sur l’abdomen, fait passer un champ électromagnétique. Ces ondes agissent de manière spécifique sur toute la personnalité en permettant aux glandes de réagir les unes par rapport aux autres selon le principe d’équilibre.

 

Copyright © 2020 Physioquanta Tous droits réservés.

 

Conditions générales de ventes  | Mentions légales |  Plan du site  | Protection des données  | Recrutement | Support

  • Noir Facebook Icône
  • Black YouTube Icon
  • Black Twitter Icon